En
 
   Présentation   I    Artillerie     I    Rubriques   I    Galerie   I    Contacts     I     Agenda   I    Forum 
 
 

 

Les rubriques
Retour au sommaire

 

Chronologie

Les évènements en France pendant la seconde moitié du XVe siècle.

1450-1499 périodes dans laquelle évolue l'Ost du Dauphin

1450
1er janvier : Prise de Harfleur par Charles VII aux mains des Anglais. 
5 janvier : Agnès Sorel, enceinte, rejoint le roi à l’abbaye de Jumièges. Elle meurt le 11 février. 
7 janvier : Jacques d'Espinay-Durestal (° 1423- † 1482) est nommé évêque de Saint-Malo. Il le restera à peine deux mois, puisqu'il est nommé évêque de Rennes le 4 mars. 
15 avril : Bataille de Formigny. 
24 juin) : Le gouverneur anglais de Caen capitule devant les troupes du connétable de Richemont, du comte de Clermont et de Dunois, qui achèvent la conquête de la Normandie après la victoire de Formigny. 
15 juillet : Jean L'Espervier est nommé évêque de Saint-Malo. Il le restera jusqu'à sa mort en 1486. 
12 août : Cherbourg est reprise aux Anglais. 
28 octobre : Une ordonnance remet les fidèles sujets du roi en possession des biens dont ils ont étés privés pendant la guerre. 
Charles VII enlève Bergerac au roi d’Angleterre. 
Johann Gutenberg améliore l'imprimerie par l'utilisation de caractères mobiles et imprime sur ses presses un manuel scolaire.
1451
12 juin : Signature du traité de capitulation de Bordeaux conclu entre les représentants du roi de France et ceux du roi d'Angleterre. 
20 juin : Charles VII ratifie le traité de capitulation de Bordeaux. 
31 juillet : Après avoir entendu le Grand Conseil, le roi Charles VII, au château de Taillebourg près de Saint-Jean-d'Angély (Charente Maritime), décide d'imputer à Jacques Cœur, soupçonné d'avoir d’avoir empoisonné Agnès Sorel, le crime de lèse-majesté, ce qui a pour conséquence l'arrestation immédiate du Grand Argentier, astreint à tenir prison fermée, et entraîne la mise sous séquestre de ses biens. 
Nicolas de Cues invente la lentille concave pour traiter certains défauts de la vue. 
Impression du premier livre européen avec des caractères mobiles : grammaire latine de Donatus par Gutenberg 
1452
1er janvier : Le tout nouvel hôpital des Hospices de Beaune, créé à l'initiative de Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne Philippe II le Bon, et de son épouse Guigone de Salins, accueille son premier patient. 
14 juin : Une réunion générale se tient au château de Chissay, à proximité de Tours, pour faire le point sur l'affaire Jacques Cœur, savoir s'il convient de poursuivre l'instruction et de lever le secret. 
Charles le Téméraire devient comte de Charolais. 
1453
29 mai : Condamnation de Jacques Cœur à Lusignan. Ses biens sont mis sous séquestre, et le palais qu'il faisait construire à Bourges devient possession du roi. 
16 juin : Philippe le Bon, duc de Bourgogne offre la seigneurie de Beaumont à Antoine de Croy en dédommagement de la participation financière de celui-ci à la guerre qu'il livrait aux Gantois. Malheureusement, Antoine ne put jouir de sa seigneurie qu'en 1472 car elle fut confisquée par le comte de Charolais (le futur Charles le Téméraire). 
17 juillet : Bataille de Castillon : l'armée française l'emporte sur les Anglais, et met fin à la Guerre de Cent Ans (1337 - 1453). 
19 octobre : les Français entrent dans Bordeaux, mettant fin à trois siècles de présence anglaise dans la ville. 
Charles VII de France lève les restrictions opposées à la descente des vins du Haut Pays à Bordeaux. Devant la faillite du commerce Bordelais, la restriction est remise en vigueur le 11 avril 1454. 
1454
5 juin : Elie de Tourrettes, lieutenant du sénéchal de Saintonge, est créé cinquième Président au Parlement de Paris, sans jamais avoir été Conseiller - nous dirions de nos jours au tour extérieur -, parce que l'on suppose qu'il saura se montrer compréhensif dans l'affaire « Jacques Cœur ». 
30 octobre : Le futur duc de Bourgogne Charles le Téméraire, fils du duc Philippe III le Bon, épouse à Lille sa cousine Isabelle de Bourbon. 
En octobre, Jacques Cœur, emprisonné depuis 1451, torturé, dépossédé de ses biens, s’évade de la prison de Poitiers avec la complicité du pape qu’il rejoint à Rome. Il meurt en 1456 à Chios en combattant les Turcs. 
L'ordonnance de Montils-lès-Tours
promulguée par Charles VII oblige que l'on rédige les coutumes orales (voir aussi édit de Villers-Cotterêts).
1455
Révolte du dauphin Louis qui fuit auprès du duc de Bourgogne Philippe le Bon. 
1456
24 janvier : Pose de la première pierre du château du Hâ, construit après la victoire de Castillon (1453), pout abriter une partie des troupes royales constituant la garnison de Bordeaux. 
31 mai : Arrestation du duc d’Alençon accusé d’avoir sollicité le duc d’York de faire une descente dans le Cotentin et en Picardie. 
7 juillet : Fin du procès de réhabilitation de Jeanne d'Arc, instuit par Estouteville et Longueuil. 
Les états généraux de Languedoc tiennent séance pour la première fois à Pézenas. La ville les accueille ensuite régulièrement et devient la résidence des gouverneurs du Languedoc. 
1457
 
1458
François II (1435-1488) devient duc de Bretagne. 
28 août : Le duc d’Alençon est jugé par la cour de Paris et condamné à mort ; l’exécution de la sentence est différée par ordre royal et il est enfermé au château de Loches. Le duché d’Alençon est annexé au domaine royal. 
Invention du ressort moteur, en horlogerie, permettant l'apparition des premières montres. 
1459
 
1460
La gravure sur bois est d'usage courant pour illustrer les livres. 
1461
22 juillet : Avènement de Louis XI, roi de France de 1461 à 1483. 
14 août : Louis XI se fait couronner à Reims. 
30 août : En retournant à Paris, Louis XI s’arrête à Saint-Denis et y fait célébrer un office à la mémoire de son père ; à cette occasion, le légat du pape lève les excommunications encourues par Charles VII pour avoir promulgué la Pragmatique Sanction de Bourges. 
2 octobre : A l’occasion de son avènement Louis XI fait libérer un certain nombre de malfaiteurs dont le poète François Villon. 
11 octobre : Le duc Jean II d'Alençon est réhabilité par lettres patentes de Louis XI et reprend possession de ses terres. 
27 novembre : Louis XI notifie au pape l’abolition, promise au pape quand il était dauphin, de la Pragmatique Sanction. 
Tristan L'Hermite et Le Dain deviennent conseillers de Louis XI. 
Louis XI délivre le Berry à son frère cadet « Monsieur Charles ». 
Troubles urbains à l’avènement du roi (Tricoteries d’Angers, Miquemaque de Reims). 
Louis XI de France, né le 3 juillet 1423 à Bourges, mort le 30 août 1483 au Château de Plessis-lez-Tours (commune de La Riche, Indre-et-Loire), fut roi de France de 1461 à 1483, sixième roi de la branche dite de Valois de la dynastie capétienne. Ce monarque a repoussé à tel point les limites du cynisme en politique qu'il fut surnommé « l'universelle araignée ». Fils de Charles VII et de Marie d'Anjou. Durant son enfance, il fut élevé par Catherine de l'Isle-Bouchard.
1462
9 juin : Louis XI crée la poste royale. 
20 décembre : Acquisition des comtés de Roussillon et de Cerdagne par Louis XI, qui vient à Bayonne et réconcilie les rois de Castille et d'Aragon 
1463
7 mai : Grand incendie de Toulouse, dans la ville médiévale, qui détruisit les trois quarts de la ville et ruina plusieurs églises, couvents et autres édifices publics, propagé par un vent violent à travers les rues étroites, bordées d'habitations à pans de bois et étendit ses ravages jusqu'à l'hôtel de ville. 
26 mai : Louis XI, venant de Guienne, où il avait signé la paix avec les rois de Castille, d'Aragon et de Navarre, fait son entrée à Toulouse. 
Le roi Louis XI de France achète les villes de la Somme (Amiens, Corbie, Saint-Quentin...). Ouverture du port de Bordeaux aux marchands anglais. 
20 juillet : Une ordonnance de Louis XI de France enjoint aux ecclésiastiques de faire une déclaration de tous leurs biens. 
Louis XI défend aux marchands français de se rendre aux foires de Genève, afin de favoriser celles de Lyon.
1464
Pour se concilier l’amitié de Charles le Téméraire, Louis XI de France signe la surséance en sa faveur de tous les procès et différends concernant les limites de la France et de la Bourgogne. Il se rend à Tours où a lieu l’ouverture des États généraux (18 décembre). 
19 juin : Le roi Louis XI de France crée la « poste aux lettres », une série de relais le long des grands chemins du royaume, afin de transporter le courrier royal. 
Lyon obtient du roi de France l’autorisation de recevoir directement le poivre et les épices. Les routes des Alpes (Mont-Genèvre, Mont-Cenis, Petit et Grand Saint-Bernard) se développent au détriment d’Aigues-mortes et du Rhône. 
1465
29 janvier : Mort de Louis Ier de Savoie. Début du règne de son fils, Amédée IX de Savoie. 
10 mars : publication du « manifeste du Bien public », base de la Ligue du Bien public, révolte nobiliaire contre le roi de France Louis XI. 
Les grands (Jean II de Bourbon, Charles de Berry, René d'Anjou, Jean II d'Alençon, François II de Bretagne, Albret, Jean V d'Armagnac), dirigés par Charles le Téméraire, comte de Charolais, et sous la direction nominale du frère du roi, Charles de Berry, souhaitent la mainmise sur les finances royales, sur la distribution des offices, sur l’armée, sur la personne royale (qu’on envisage de limoger) et sur son gouvernement. 
16 mars : publication d'un « contre-manifeste » signé de la main du roi Louis XI. 
Mars : Agitation antiroyale en Bretagne et dans le Centre. 
Avril : Louis XI riposte en en occupant les points stratégiques en Berry et en Bourbonnais. La menace bretonne et bourguignonne sur Paris l’oblige à repartir vers le Nord. 
16 juillet : Bataille de Montlhéry, indécise, entre Louis XI, roi de France, et les ligueurs dirigés par Charles le Téméraire. Le roi se replie sur Paris. 
5 octobre : Traité de Conflans et traité de Saint-Maur-des-Fossés entre Louis XI de France et les féodaux. Le roi renonce aux villes de la Somme qu'il restitue à Charles le Téméraire. Son frère cadet Charles de Berry reçoit la Normandie en apanage. 
22 décembre : Par le traité de Saint-Trond Charles le Téméraire impose ses volontés aux Liégeois révoltés.                                                                                                                              Invention du verre blanc à Murano près de Venise.
1466
Louis XI de France reprend la Normandie à son frère Charles de Berry, ce qui déclenche une nouvelle révolte féodale dirigée par Charles le Téméraire et François II de Bretagne.
Mulhouse entre dans la confédération Helvétique (1466-1798). 
Installation des premiers métiers à tisser la soie à Lyon.
1467
15 juin : Charles le Téméraire devient duc de Bourgogne (fin en 1477). Il règne sur la Bourgogne, la Franche-Comté et les Pays-Bas. Il fait raser Dinant, ville liégeoise et enlève à Liège ses privilèges. 
Charles de France devient duc de Normandie. 
Guerre des trois ducs (Bretagne, Bourgogne et Normandie) contre Louis XI de France, qui est victorieux grâce à son armée permanente. Il utilise également pour vaincre l’argent, la guérilla, la propagande et le soutient de l’opinion. 
Le connétable Jean II de Bourbon se rallie à Louis XI. 
15 octobre : Par lettres patentes signées à Paris, Louis XI attribue à Gaston IV, comte de Foix, le trésor de Villandraut confisqué à Antoine de Castelnau, sire du Lau, qui avait eu le tort, en 1465, de prendre le parti des adversaires du Roi lors de la Ligue du Bien public. 
1468
1er avril : Réunion des États généraux, à Tours, par Louis XI, qui obtient une condamnation de la Ligue du Bien public. Les États affirment l’inaliénabilité de la Normandie, qui appartient à la couronne. Ils agissent par loyalisme monarchique mais aussi par solidarité avec les contribuables, la création d’un apanage normand ayant signifié un manque à gagner pour le trésor. 
3 juillet : mariage à Bruges de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne, et de Marguerite d'York (1446-1503), sœur du roi Édouard IV d'Angleterre. 
10 septembre : Traité d'Ancenis entre François II de Bretagne et Louis XI de France. Le duc de Bretagne s'engage à rompre ses alliances avec le duc de Bourgogne Charles et le roi d'Angleterre Édouard IV, tandis que le roi de France promet une pension de 60 000 livres à son frère Charles de France ainsi que la concession d'un apanage restant à définir. 
Octobre : Louis XI encourage en sous-main les révoltes de Liège et de Gand contre Charles le Téméraire. Le prince-évêque Louis est chassé de Liège. 
10-14 octobre : Louis XI de France et Charles le Téméraire ont une entrevue et signent le traité de Péronne. Cette entrevue est notamment évoquée dans le roman de Walter Scott « Quentin Durward ». Louis XI cherche à négocier avec Charles contre la Bretagne. Charles le Téméraire retient le roi de France et ne le libère qu’après qu’il ait donné la Champagne à son frère Charles de Berry et assisté à la répression de la révolte de Liège (30 octobre). 
Le médecin juif Don Abiatar Aben Crescas opère de la cataracte Jean II d'Aragon.
1469
22 avril : Le conseiller Jean de La Balue est emprisonné pour trahison et sera enfermé dans une cage. 
6 septembre : Louis XI se rend en Bas-Poitou pour avoir une entrevue avec son jeune frère Charles alors en armes contre lui. Les deux princes se rencontrent au passage du Braud, sur la Sèvre niortaise, et semblent se réconcilier, puisque le Poitou est donné en apanage au frère du roi, pour le dédommager de la perte de la Normandie. Charles renonce à la Normandie comme au Berry, et Louis XI lui échange la Champagne contre la Guyenne, afin de le séparer de Charles le Téméraire. 
1470
Louis XI annule le traité de Péronne. 
Convocation des états généraux. 
A la fin de l’année, Louis XI provoque les hostilités avec Charles le Téméraire en attaquant les villes de Picardie. 
Troubles urbains dans les années 1470 (remuements d’Aurillac, de Bourges, de Senlis et du Puy). 
1471
1er octobre : Alliance entre Charles le Téméraire, le roi d’Angleterre Édouard IV et le roi d’Aragon contre Louis XI de France. 
1472
30 mars : Mort de Amédée IX de Savoie. Son fils Philibert Ier de Savoie, qui n'a que 6 ans, devient duc avec sa mère, Yolande de France comme tutrice et régente. 
A la mort de Charles de France le 24 mai(empoisonné ?), son frère Louis XI en profite pour occuper son duché de Guyenne. Charles le Téméraire y voit le prétexte à lui déclarer la guerre et envahit la Picardie. Après avoir investi plusieurs villes, il connaît des échecs devant Beauvais, défendue par Jeanne Hachette (22 juillet) puis à Rouen. Début novembre, la trêve de Senlis arrête les hostilités. 
Octobre : Concordat d’Amboise avec Sixte IV. Il reconnaît au pape, pendant une partie de chaque année civile, la collation des bénéfices ecclésiastiques, mais le pontife doit prendre l’avis du roi pour l’octroi des évêchés. 
Philippe de Commynes, chambellan de Charles le Téméraire, le quitte pour servir le roi Louis XI. Charles le Téméraire fait confisquer immédiatement tous ses biens. Devenu valet de chambre et homme de confiance du roi, il est chargé de plusieurs missions diplomatiques. 
L’astronome Johann Müller, qui a observé à Nuremberg la comète de Halley (1456), fonde la cométographie.
1473
Charles le Téméraire annexe la Gueldre. 
Jean V d'Armagnac est assassiné lors de la prise de Lectoure. 
17 septembre : Traité de Perpignan entre le roi d’Aragon et Louis XI de France, qui neutralise le territoire roussillonnais. 
8 novembre : Traité de Senlis : trêve entre le duc de Bretagne et Louis XI. 
1474
25 juillet : Edouard IV d'Angleterre et Charles le Téméraire signent un traité en vertu duquel le roi d’Angleterre s’engage à débarquer en France avec dix mille hommes avant le 1er juin 1475.
27 juin : François II de Bretagne, comte d'Etampes, duc de Bretagne épouse à Clisson, Loire-Atlantique, Marguerite de Foix, avec laquelle il aura une fille, qui lui succèdera : la duchesse Anne de Bretagne.
Création de la Ligue de Constance entre Sigismond du Tyrol, Bâle, Strasbourg, Colmar, Sélestat et les cantons suisses contre Charles le Téméraire.
13 novembre : Bataille de Héricourt. En 1474 les Alsaciens se révoltent contre le bailli Pierre de Hagenbach qui leur a été imposé par le duc de Bourgogne, leur seigneur, et appellent au secours les Suisses, leurs alliés, qui battent les Bourguignons à Héricourt.
Le Téméraire part à la conquête de la Lorraine mais est mis en échec au siège de Neuss, en Rhénanie (1474-1475).
Louis XI de France tisse autour du bourguignon un filet diplomatique : ils se lie aux Suisses et traite avec les Anglais (1475).
Louis XI de France accorde des privilèges aux marchands étrangers venus s’installer à Bordeaux. De nombreux nouveaux chrétiens d’Espagne et du Portugal s’installent dans la ville.
1475
Charles le Téméraire part à la conquête de la Lorraine mais est mis en échec au siège de Neuss. 
Révolte de l’Alsace : les Alsaciens exécutent Pierre de Hagenbach, considéré comme un tyran pour avoir servi le duc de Bourgogne. 
Juillet : Édouard IV d'Angleterre, allié de la Bourgogne, débarque à Calais avec 23 000 hommes. Louis XI achète son retrait et signe le traité de Picquigny qui met définitivement fin à la Guerre de Cent Ans (29 août). Marguerite d'Anjou est libérée contre rançon. 
Louis XI de France occupe la Cerdagne et le Roussillon. 
14 octobre : Les Confédérés suisses déclarent la guerre au comte de Romont, allié des Bourguignons. 
19 décembre : Louis de Luxembourg (comte de Saint-Pol, né en 1418) connétable de France, est décapité en place de Grève à Paris pour trahison par son beau-frère Louis XI après sa condamnation par le Parlement de Paris. 
Régence de Yolande de France, sœur de Louis XI, sur l’héritier de la maison de Savoie (fin en 1478). 
Frappe de l’écu d’or en France. La livre tournois équivaut à 22 g d’argent.
1476
11 janvier : René II de Lorraine est chassé de Nancy par Charles le Téméraire, duc de Bourgogne L’archevêque de Vienne entre au service de Louis XI. 
1477
5 janvier : Bataille de Nancy : défaite finale et mort de Charles le Téméraire face à René II de Lorraine. 
9 janvier : Louis XI envoie aux Dijonnais une lettre de condoléance. 
1er février : Les troupes françaises entrent à Dijon. 
Annexion par la France du duché de Bourgogne, d'Auxerre et de Mâcon et récupération des villes de la Somme. 
A la mort du Téméraire, les élites bourguignonnes rallient progressivement le roi de France (comme Philippe de Commynes, Crèvecœur, Rochefort, Philippe de Savoie, Philippe de Hochberg ou Philippe de Clèves). 
Louis XI occupe le duché et le comté de Bourgogne, le Boulonnais, l’Artois et la Picardie et tente de marier Marie de Bourgogne, héritière de Charles le Téméraire, au dauphin. Il encourage la révolte de Gand qui contraint Marie à signer le Grand Privilège. 
Le duc de Nemours, alias « pauvre Jacques » est décapité pour sa complicité avec le comte de Saint-Pol. 
Création du Parlement de Dijon. 
1478
Présence de Christophe Colomb à Madère, où il épouse Philippa Perestrello, dont la famille, originaire de Plaisance, est très intéressée par les découvertes africaines. 
3 juillet : Giuliano della Rovere, futur pape Jules II, est nommé évêque de Mende (Lozère, France). 
1er novembre : Par la bulle Exigit sinceræ devotionis le pape concède aux Rois catholiques la création de l'Inquisition espagnole. 
En Italie, Louis XI s’appuie contre la papauté sur les puissances marchandes : Florence, Milan et accessoirement Venise. Il utilise des moyens purement diplomatiques. 
1479
24 juin-29 juin : Révolte populaire à Dijon. Louis XI y arrive pour recevoir le serment de ses nouveaux sujets (31 juillet). 
Louis XI, qui tentait de s’emparer de l’héritage bourguignon, est battu à Guinegatte par Maximilien d'Autriche, beau-fils du Téméraire. Marie de Bourgogne conserve la Flandre. 
1480
26 avril : Pillage de Rocheservière par une soixantaine de cavaliers bretons. Première représentation à Paris de la Farce de Maître Pathelin, qui marque les débuts du théâtre en France. 
Léonard de Vinci décrit un parachute parfaitement fonctionnel. 
1481
L'Anjou, le Maine et la Provence sont intégrées au domaine royal français à la mort de Charles II du Maine, héritier du roi René d'Anjou. Louis XI de France hérite de ses droits sur Naples. 
Marseille est rattachée au royaume de France. 
Tenue des grands jours ou sessions spéciale du [Parlement de Paris] en Auvergne. Le port de Marseille est en pleine expansion. Son entrée dans le royaume de France dévalorise les ports languedociens (Agde, Montpellier, Lattes). 
1482
30 août : Guillaume de La Mark, surnommé le « Sanglier des Ardennes », assassine le prince-évêque de Liège, Louis de Bourbon ; c'est le début de la révolte qu'il va mener à Liège, en faveur de Louis XI. (fin en 1485). 
23 décembre : Traité d’Arras : Le duché de Bourgogne et la Picardie sont cédés à Louis XI de France. Maximilien d'Autriche obtient la Franche-Comté et les Pays-Bas. Mariage du dauphin Charles et de Marguerite, fille de Maximilien, dont l’Artois et la Franche-Comté formeront la dot (annulé en 1491). 
1483
30 août : Avènement de Charles VIII, l'Affable, roi de France à 13 ans (fin en 1498), fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie, sous la régence de Pierre et Anne de Beaujeu, sœur du jeune roi, qui parachèvent l’œuvre de Louis XI (fin en 1491). Charles VIII réclame Naples comme partie de l'héritage angevin. 
Les Beaujeu doivent composer avec deux cliques adverses rassemblées l’une autour de Louis d'Orléans, l’autre autour du duc de Bourbon, frère aîné de Beaujeu, et de René II de Lorraine, petit-fils du roi René d'Anjou par sa mère. 
À la mort de Louis XI, les idées libérales de Philippe de Commynes et l’intérêt qu’il porte au parlementarisme anglais le conduisent à rejoindre le duc d’Orléans (futur Louis XII) dans son opposition au jeune Charles VIII. Pour avoir participé à la guerre folle contre le roi, Commynes tombe en disgrâce, est dépouillé de ses charges et des terres que lui avait octroyées Louis XI, et est emprisonné plusieurs mois en 1488. Amnistié, il doit se retirer dans sa seigneurie d’Argenton, acquise par son mariage en . 
24 octobre : Charles VIII convoque les États généraux. 
Charles VIII de France ou Charles VIII l'Affable, né le 30 juin 1470 au château d'Amboise, mort le 7 avril 1498 au même endroit, fils de Louis XI et de Charlotte de Savoie, fut roi de France de 1483 à 1498. Unique survivant parmi les cinq fils de Louis XI, il est le septième et dernier roi de la succession directe de la branche des Valois de la dynastie capétienne.
1484
15 janvier au 11 mars : Réunion des États généraux de Tours, après la mort de Louis XI, les parlementaires y attaquent l'absolutisme du défunt. Ils confirment cependant la force de l'autorité monarchique en France, et proposent à Anne de Beaujeu, désignée comme régente selon le souhait de son père et malgré les manœuvres de Louis II d’Orléans, une série de réformes, dont le souhait de se transformer en assemblée permanente.                                                                                30 mai : Sacre de Charles VIII à Reims. 
26 juin : Le duc René d'Alençon donne des lettres de commission au bailli de la seigneurie de Cany-Caniel, pour contraindre les habitants sujets au droit de gué, à payer ce droit dont ils cherchaient à s’affranchir. 
juin : sac de la juiverie d’Arles. 
28 octobre : Le traité de Montargis appelle le roi Charles VIII à la succession du duc François II de Bretagne par les grands du pays.
1485
17 janvier : Dans la « Guerre Folle », Louis II d'Orléans essaie de soulever les Parisiens en sa faveur et les nobles de Bretagne se révoltent contre le roi. 
3 février : Louis II d'Orléans se réfugie à Alençon. 
12 mars : à Évreux, Louis II d'Orléans fait sa soumission au roi. 
22 septembre : Louis II d'Orléans se soumet une nouvelle fois à Charles VIII, après le siège de Beaugency. 
1486
15 mars : Alliance entre les Bretons et l'Empereur. 
19 septembre : Pierre de Montfort de Laval est nommé évêque de Saint-Malo. Il le restera jusqu'à sa mort en 1493. 
1487
11 janvier : Louis II d'Orléans s'enfuit une nouvelle fois en Bretagne. 
Février-mars : Anne de Beaujeu et Charles VIII mènent une campagne dans le Sud-ouest et soumettent la zone de Sainte à Bordeaux et de Bayonne à Parthenay. Le comte rebelle d’Angoulême épouse Louise de Savoie. 
29 avril : Bien que le parlement de Toulouse ait soutenu avec vigueur la cause de Cahors et de Montauban, un arrêt du Grand Conseil du roi rétablit les juridictions secondaires de la Sénéchaussée de Quercy, qui avaient été supprimées trois ans auparavant. 
15 juin-3 août : Siège de Nantes par Charles VIII. 
22 juillet : Le Grand incendie de Bourges, encore appelé Grand incendie de la Madeleine, détruit le tiers de la ville et marque le début du déclin de la capitale du Berry. 
1488
Mars : L’armée française prend Chateaubriand, Ancenis et Fougères. 
28 juillet : Bataille de Saint-Aubin-du-Cormier, en Bretagne; fin de la Guerre folle. La victoire des troupes françaises d’Anne de Beaujeu et de Louis II de la Trémoille sur l'armée bretonne met un terme à l'indépendance du duché. Louis II d'Orléans est fait prisonnier par les Français (fin en juin 1491). La bataille fait sept mille morts, dont un cinquième côté de l’armée royale. 
Août : Capitulation sans combat de Dinan (7 août) et de Saint-Malo (9 août). 
18 août : Traité de Sablé sur Sarthe (traité du Verger) : Saint-Malo, Fougères, Dinan et Saint-Aubin-du-Cormier passent à la France. François II s’engage à ne marier ses filles qu’avec le consentement royal. À sa mort (9 septembre), Anne de Bretagne lui succède. 
Guillaume Briçonnet devient conseillé de la régente Anne de Beaujeu. 
1489
Janvier : Reprise de la guerre entre Français et Bretons. 
1490
L'ordonnance de Moulins, par Charles VIII, oblige à ce que les langues vulgaires et maternelles, et non le latin, soient utilisées dans les interrogatoires et procès verbaux en France (voir aussi édit de Villers-Cotterêts). 
Philippe de Commynes revient à la cour et met ses talents de diplomate au service de Charles VIII. Il l’accompagne en Italie et en Allemagne, puis abandonne ses activités diplomatique et politiques pour finir la rédaction de ses Mémoires. 
6 décembre : Mariage par procuration d'Anne de Bretagne, âgée de 14 ans, et de Maximilien d'Autriche. Les troupes royales françaises occupent alors le duché à l’exception de Rennes, où s’est réfugié Anne de Bretagne. Le mariage est annulé après la prise de Rennes par les Français en 1491. 
1491
Majorité de Charles VIII au printemps. 
21 juin : Le prêtre Jean Langlois est brûlé à Paris pour avoir piétiné des hosties à Notre-Dame. 
27 juin : Louis II d'Orléans est libéré après trois ans d'emprisonnement par le roi Charles VIII, sans en informer sa sœur Anne de Bourbon (ex-Beaujeu). Les deux hommes se réconcilient. 
Prise de Rennes par les Français. Annulation du mariage de Maximilien d'Autriche et d'Anne de Bretagne. 
6 décembre : Mariage, à Langeais (Indre-et-Loire), du roi Charles VIII de France avec la duchesse Anne de Bretagne. La Bretagne est temporairement rattachée à la France. 
1492

17 avril : Signature des capitulations de Santa Fe permettant à Christophe Colomb de traverser l'océan Atlantique. 
12 août/8 septembre : Christophe Colomb atteint les Canaries. 
Arrivée de Christophe Colomb, parti de Palos le 3 août en compagnie des frères Martin et Vincent Pinzón à bord de la Pinta, de la Niña et de la Santa María. Le 12 octobre, ils atteignent l’île de Guanahani (Bahamas), baptisée San Salvador, puis les grandes Antilles, Cuba (28 octobre) et Haïti qu’ils appellent Juana et Espanola. À Haïti, ils laissent une garnison de 39 hommes au fort de Navidad construit le 25 décembre avec les débris de la Santa Maria échouée, avec pour mission de découvrir et d’entreposer l’or. Paix d’Etaples entre Charles VIII et Henri VII d'Angleterre. La France achète pour 745 000 écus la non-intervention de Londres en Bretagne. 
Union personnelle de la Bretagne à la France par le mariage d'Anne avec Charles VIII. L'union perpétuelle n'interviendra qu'après la mort de la duchesse Claude, épouse du roi François Ier.
26 juin : Ascension du Mont Aiguille par Antoine de Ville (ingénieur de l'armée) sur ordre de Charles VIII. Cet "exploit" est parfois considéré comme l'acte de naissance de l'alpinisme.

1493
19 janvier : Traité de Barcelone entre Charles VIII et les rois Catholiques. Charles VIII cède la Cerdagne et le Roussillon à l’Aragon. 
23 mai : Traité de Senlis entre Charles VIII et Maximilien d'Autriche : les Habsbourg récupèrent l'Artois, la Franche-Comté et le Charolais. Maximilien renonce à ses ambitions bretonnes. 
Charles VIII obtient par ces deux traités la neutralité de Maximilien d’Autriche et de Ferdinand d’Aragon avant sa campagne en Italie. 
11 décembre : Édit organisant les maîtres des requêtes de l’Hôtel, utilisés pour contrôler les actes des administrateurs, des juges et de financiers. 
Décor à l'italienne de la Renaissance en Normandie. 
À Rouen, construction de l'hôtel de Bourgtheroulde. Christophe Colomb introduit à Hispaniola le froment, le melon, la vigne et la canne à sucre. L’exploitation de l’or des rivières se développe : Colomb autorise le travail forcé des indigènes
1494
mars : Résolution adoptée par les Conseillers de Rouen en vue de construire une grande salle où les marchands de la ville pourront se réunir, première étape de la construction de l'actuel Palais de justice. 
23 juin : « Horrible tremblement de terre », qui bouleverse les vallées de Roquebillière et de Lantosque, près de Nice. 
2 septembre : Charles VIII, roi de France envahit l'Italie. Début des guerres d'Italie (fin en 1559). 
Septembre : La flotte française dirigée par Louis d’Orléans et d’Urfé débarque à Rapallo près de Gênes avec le soutient de l’artillerie de marine. 
L’arrivée de l’armée française ravive les rivalités entre États apaisées depuis 1454. 
Un soulèvement populaire entraîne la chute des Médicis à Florence. La République est restaurée. 
Octobre : Charles VIII arrive en Milanais. Ludovico Sforza, il Moro, devient duc de Milan (fin en 1500). Hostile à la maison d’Aragon, il fait appel à Charles VIII de France. 
Novembre : Charles VIII entre en Toscane avec avec 10 000 hommes. 
A Pise, Charles VIII confirme le parti des libertés citadines (fin en 1509). 
22 novembre : Entrée des Français à Florence. Charles VIII rencontre Savonarole à Florence, d’où les Médicis viennent d’être chassés, et veille avec lui Pic de la Mirandole. 
Le port de Gênes gèle à Noël. 
31 décembre : Entrée des Français à Rome. Charles VIII rend hommage à la dignité pontificale mais impose au pape Alexandre Borgia la livraison d’otages, dont César Borgia. 
1495
Février : Hiver très doux dans le Sud de la France. 
Massacre des Juifs à Manosque, orchestré par les frères prêcheurs dans leur prédication de la Passion. Les consuls de la ville ferment les yeux devant les descentes populaires dans la juiverie. 
28 janvier : L’armée française quitte Rome. 
22 février : Entrée des Français à Naples sans difficultés avec l'aide de Ludovic Sforza et de la Florence de Savonarole. 
31 mars : Constitution de la Ligue de Venise, ligue anti-française qui regroupe Venise, Milan, Maximilien d'Autriche, Ferdinand II d'Aragon et le pape. Elle tente de bloquer les troupes françaises dans le royaume de Naples. 
Charles VIII, de retour d'Italie, ramènent en France une équipe d'artisans et d'artistes à Amboise. 
1496
Capitulation de la garnison française de Naples (Gilbert de Montpensier), encerclée à Atella par Gonzalve de Cordoue. 
La première description du plant de tabac apparaît en Europe. 
Établissement d'un port de guerre à Toulon. 
1497
Création du Grand Conseil à la tête de la hiérarchie judiciaire (1497-1498). 
1498
30 mai : Départ de Sanlúcar de Barrameda avec six caravelles. 7 avril : Début du règne de Louis XII de France. Georges d'Amboise devient Premier ministre effectif (fin en 1510). Il dirige les affaires étrangères et les Cultes, tandis que Pierre de Rohan, maréchal de Gié, se charge de l’Intérieur et de la Guerre jusqu’en 1503. 
Louis XII organise définitivement le Grand Conseil, sorte de tribunal d’appel, d’évocation ou de cassation, établi à l’échelle nationale. 
27 mai : Sacre de Louis XII, dit « le Père du Peuple », roi de France (fin du règne en 1515). 
Juin : les comtés de Provence et de Forcalquier sont rattachés au domaine royal français. 
29 juillet : Bref du pape Alexandre VI énonçant les divers motifs de nullité du mariage entre Louis XII et Jeanne de France. 
10 août : Début du procès pour la dissolution du mariage de Louis XII avec Jeanne de France. 
25 août : le comté de Comminges est réuni au domaine royal français. 
17 décembre : Annulation du mariage de Louis XII et de Jeanne de France. Elle se retire à Bourges et y fonde l’ordre de l’Annonciade en 1501. Elle meurt en 1505. 
Réunion des États généraux. 

Louis XII, né le 27 juin 1462 au château de Blois, mort le 1er janvier 1515 à Paris, surnommé le Père du peuple par les États généraux de 1506, fut roi de France, de 1498 à 1515. Il était le fils de Charles d'Orléans, le prince poète, et de Marie de Clèves et l'arrière-petit fils de Charles V. Orphelin de son père à 3 ans, il est pris en tutelle par Louis XI qui fut très dur avec lui.
1499
8 janvier : Mariage à Nantes (Loire-Atlantique) du roi de France Louis XII avec la duchesse Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII. 
Louis XII reconnaît les libertés bretonnes. Il montre une rare clémence vis à vis de ses anciens adversaires, puis se lance dans l’aventure italienne, poussé par ses droits sur l’héritage des Visconti. 
Ordonnance améliorant la justice et codifiant les coutumes sous l’impulsion du cardinal d’Amboise. 
Création du Parlement de Rouen. 
Occupation partielle de la Corse par la France (fin en 1511).